Be a boss 2017… retour sur le Forum !

Virginie Calmels, une femme entrepreneure au parcours impressionnant

Adjointe au Maire de Bordeaux et Vice-Présidente de Bordeaux Métropole, en charge de l’Economie, elle était l’invité du Forum dédié aux femmes entrepreneures #Beaboss2017, jeudi 18 mai, à l’Hôtel de Bordeaux Métropole.

Avant d’entrer en politique, Virginie Calmels a été une femme entrepreneure au parcours impressionnant. Elle a eu notamment des responsabilités très jeune. Elle confie dans cette interview son expérience professionnelle enrichissante et apporte sa vision de l’entrepreneuriat au féminin.

 « Plus je travaille, plus j’ai de la chance »

C’est cette devise de Thomas Jefferson qui illustre le mieux le parcours de Virginie Calmels. Lorsqu’on est entrepreneur, il faut être audacieux et prendre des risques, il n’y a pas de modèles certains. Les échecs permettent de rebondir et de tirer des expériences pour avancer. Le risque, c’est aussi le changement. Chaque expérience est profitable, quelle que soit son résultat. Il faut être ouvert, profiter des opportunités de la vie et savoir prendre des risques. « Le plus important dans l’entrepreneuriat est de garder une capacité d’adaptation et de rebond. Il n’y a pas de chemin tout tracé et la vie peut offrir de belles opportunités, des rencontres… Il ne faut pas hésiter à douter, à évoluer et à changer de cap » confie Virginie Calmels.

Selon Virginie Calmels, les femmes se posent trop de questions avant de se lancer ! « Le premier frein des femmes, c’est les femmes elles-mêmes par les limites qu’elles se posent. On a un petit problème de confiance en nous et on est en quête permanente de légitimité. Est-ce qu’on va être à la hauteur ? Est-ce qu’on le mérite ? Est-ce que cela ne va pas être trop compliqué par rapport à la vie de famille ?… Contrairement aux hommes qui ne se posent pas ce type de questions. Elles sont aussi moins revendicatives par rapport à une promotion, une augmentation de salaire… le premier problème des femmes, c’est un problème de confiance. On se met des barrières. Pourtant, l’atout c’est la liberté de son temps et de son organisation. Cette liberté est un luxe et il ne faut pas hésiter à en abuser, c’est une des clés de l’épanouissement. »

Les Pitchs des startups

Pour cette étape bordelaise, 7 startups, fondées ou co-fondées par une femme, ont pitché sur scène, à la fois devant le public et devant le jury. D’une durée de 5 minutes chacun des pitchs a été suivi de 3 minutes de questions/réponses.

Petit retour en vidéo sur l’événement !

#1 Cowork Crèche Propose un concept innovant et nouveau à Bordeaux avec un espace « parents friendly », c’est-à-dire un bureau partagé entre jeunes parents entrepreneurs, un lieu passerelle après bébé et avec bébé. Il y a 1500 bébés sans crèches ni mode de garde donc il y a un réel besoin à Bordeaux. Elle se positionne comme un soutien aux parents qui veulent reprendre une activité professionnelle ou créer leur entreprise mais qui n’ont pas de solution de garde.

#2 Feel Object  Spécialisée dans la conception d’objet en 3D, elle  a développé la carte Aisidas pour aider les déficients visuels à se déplacer à l’intérieur de bâtiment, à l’image du GPS. Cela diminue le stress et augmente la confiance.

#3 Help and Home Plateforme de conciergerie privée pour se libérer du temps et profiter de son temps libre. Ellle propose un site collaboratif sur lequel vous pouvez trouver une personne qui peut vous aider près de chez vous, avec des tarifs encadrés et accessibles.

#4 Hopen Family A créé un boîtier WIFI et HDMI, qui se connecte à la TV pour envoyer des photos à ses grands-parents et lutter contre l’isolement des personnes âgées. Elle remet les grands-parents au centre de la famille. C’est un moyen de renouer le lien et de faire travailler la mémoire des personnes âgées. Aide les personnes déconnectées à se connecter.

#5 Kazoart « Market place qui entend changer les règles de l’art ». Plateforme qui permet aux artistes et aux acheteurs de se rencontrer. Son objectif est de rendre l’art contemporain accessible. Elle met en relation directe les acheteurs avec les artistes. Elle utilise une technologie innovante avec le développement d’un algorithme de recommandation personnalisée basé sur de l’intelligence artificielle et la reconnaissance visuelle appliquée à l’art.

#6 Mindful Attitude Application mobile qui permet de découvrir et de pratiquer la méditation en entreprise. Propose aussi une offre complète de méditation destinée aux dirigeants d’entreprises (programmes, séjours, application).

#7 Shopîles Plateforme web automatisée de réexpédition de colis à destination de l’Outre-Mer. La plateforme fournie une adresse postale de livraison en France, que les consommateurs d’Outre-Mer utilisent quand ils passent leurs commandes sur les sites marchands. Shopîles reçoit et stocke les colis et les consommateurs les regroupent depuis l’interface de Shopîles, puis ils les expédient avec le transporteur de leur choix lorsqu’ils ont fini leur commande, en fonction de leur budget et selon leur timing. Elle a développé aussi Neadly, une API de paiement/livraisons qui se connecte aux sites marchands pour faciliter les livraisons vers l’Outre-Mer.

Les deux startups gagnantes sont Hopen Family et Shopîles. Elles participeront à la finale de Be a boss Award, qui aura lieu à Paris le 21 septembre 2017.

Demandez un devis

Partagez-moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *